Archive for mars, 2011

VIVE LA GUERRE ?

 

Enfin,Nicolas Sarkozy a l’occasion de devenir un vrai Président en endossant les habits de Chef de guerre! Il a aussitôt trouvé les  paroles historiques à la hauteur de l’événement.Qu’on le sache:il  accomplit un « devoir »,celui,bien sûr,de « protéger un peuple en danger  de mort ». Car,il n’en doute pas, « ce qui se joue en Libye, c’est l’unité  entre l’Orient et l’Occident ». A coup de Rafale et de Mirage  2000. Consécration suprême:il a eu le droit de lancer la première  bombe -avant les Américains!Huit ans,jour pour jour, après le  déclenchement de la guerre d’Irak, le voilà dans la cour des grands…

Je comprends et je respecte les personnes qui,sur le moment, ont pu accueillir cette intervention militaire sinon avec soulagement, du moins avec l’espoir qu’elle contribue à libérer un peuple de l’oppression d’un pouvoir dictatorial et imprévisible. Ce qui me révolte,en revanche,c’est la scandaleuse hypocrisie des initiateurs de cette dangereuse aventure,tout comme l’espèce de jouissance morbide que le seul fait de pouvoir se lancer dans une guerre semble toujours susciter auprès d’une certaine classe politique et des faiseurs d’opinions.

Que n’ont-ils entendu,ces « amis » tardifs et suspects des « peuples
arabes »,les appels pressants et répétés des Palestiniens « en danger
de mort »,non pas au déclenchement d’une guerre,mais par exemple à la
mise en place d’une force d’interposition sur la « ligne verte » qui
sépare Israël des Territoires occupés,afin de protéger les
populations civiles contre une armée accomplissant en toute impunité
ses forfaits au mépris d’une myriade de résolutions des Nations Unies!
Mesurent-ils l’effet que produit sur les relations entre « l’Orient et
l’Occident » une décision comme celle prise,le mois dernier,par l’Union
européenne,de « rehausser » encore les relations UE-Israël?J’ajoute:
imaginent-ils vraiment pouvoir manipuler durablement les opinions
arabes en larguant des bombes sur Tripoli;en enrôlant dans leur
opération « Aube de l’Odyssée »(!)l’Arabie saoudite et les Emirats dont
les chars,au même moment,contribuent à écraser l’opposition
pacifique à la monarchie du Bahreïn;ou en passant par pertes et
profits le massacre de manifestants perpétré la veille par le tyran
du Yémen ?

Pour avoir refusé de suivre Sarkozy et Camerone dans ce redoutable
engrenage,l’Allemagne -dont 80% de citoyennes et de citoyens
s’opposent à cette guerre- est accusée de manquer de « solidarité »
européenne,voire de ne pas se montrer « à la hauteur » de son ambition
d’occuper un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. Cela
ressemble fort à la rhétorique des néoconservateurs américains à
l’encontre de…Paris lorsque la France refusa lucidement de prêter
foi aux justifications « démocratiques » et « humanitaires » de la guerre
contre l’Irak. A qui l’Histoire a-t-elle donné raison?Il est vrai que
la « doctrine stratégique » dont l’UE s’est dotée au moment même où
George W.Bush proclamait fièrement que sa « mission (était) accomplie »
en Irak (mai 2003)n’a jamais été modifiée. Elle affirme toujours qu’
« en agissant ensemble,l’Union européenne et les Etats-Unis peuvent
constituer une formidable force…au service du bien dans le monde ».On
connait la suite. Alors:stop ou encore?

24 mars 2011 at 6:04 1 commentaire

Rencontre publique PGE – Synaspismos Athènes (12/03/2011)

Voici le texte intégral de mon intervention:

Avant toute chose, je crois pouvoir exprimer en notre nom à toutes et à tous notre profonde sympathie au peuple japonais face à la tragédie humaine et au désastre matériel qui le frappent.

J’en viens à notre sujet, pour, tout d’abord, remercier Synaspismos et tous les organisateurs de cette rencontre de me donner l’occasion de présenter l’initiative prise par le PGE lors de son dernier congrès, en décembre 2010.

Nous avons décidé, d’abord, de lancer sans attendre, immédiatement, une campagne de grande envergure, à l’échelle de l’Europe, en faveur de la création d’un Fonds européen de développement social et de solidarité.  J’y reviendrai dans un instant.

Et nous avons décidé d’utiliser, le moment venu, à cette fin, un nouvel instrument européen qui n’entrera malheureusement en vigueur que dans un an environ, mais qui permettra, si nous réussissons à collecter 1 million de signatures en faveur de notre proposition, d’obtenir l’ouverture officielle d’un débat public pouvant déboucher sur des mesures concrètes répondant à notre demande.

Je voudrais m’arrêter, pour bien nous comprendre, successivement, sur:

  • Le contexte dans lequel sont nées cette proposition et cette initiative;
  • le contenu très concret de la proposition en question;
  • enfin, sur la mise en œuvre de cette initiative. Lire la suite

20 mars 2011 at 3:13 Laisser un commentaire

1000 A ATHENES AVEC LE PGE !

C’était la foule des grands jours, samedi dernier, à Athènes, où se tenait un meeting combatif et chaleureux du Parti de la Gauche européenne (PGE)!  Mille personnes y sont venues écouter Pierre Laurent, nouveau président du PGE; Oskar Lafontaine, figure emblématique de la Linke d’Allemagne et Alexis Zipras, le jeune leader du parti Synaspismos de Grèce!  En soi, cela représentait déjà un magnifique succès.  Mais il ne s’agissait là que du « clou » final d’une Conférence internationale de deux jours organisée en coopération avec la Fondation « Transform » sur le thème de la dette publique, des politiques d’austérité en Europe et des réponses de la Gauche européenne.  Deux jours durant lesquels plus de cinquante orateurs se sont succédé à la tribune: syndicalistes, économistes, sociologues, représentants d’ATTAC, personnalités progressistes de Grèce, d’Espagne, du Portugal, d’Italie, d’Allemagne, d’Irlande, de Grande Bretagne, d’Autriche, de Belgique, de France.  Et même d’Amérique latine, avec notre ami Pedro Páez, ancien ministre des finances de l’Equateur, aujourd’hui engagé dans la mise sur pied d’une « Banque du Sud » et d’une monnaie commune aux nouvelles démocraties de la région.

La raison cet intérêt du public grec pour la réflexion et l’action sur les enjeux explosifs liés à la dette publique est aisé à comprendre.  La Grèce est dans l’œil du cyclone des marchés financiers et elle est le premier pays à être passé sous les fourches candides du « Fonds européen de stabilité financière » piloté d’une main de fer par L’UE, la Banque centrale européenne et le Fonds Monétaire International.  Mais l’actualité est venue rappeler à qui l’aurait oublié que ce sont tous les pays de la zone euro qui sont concernés par cette machine de guerre: cette conférence se tenait, en effet, alors même qu’à Bruxelles, Angela Merkel, Nicolas Sarkozy et leurs pairs, mettaient au point leur « pacte de compétitivité », rebaptisé « pacte pour l’euro », et qui mériterait plutôt le titre de « pacte pour les marchés », puisque le but de cette offensive de régression sociale et de négation de la souveraineté populaire est de « rassurer » les « investisseurs », grâce au blocage des salaires, au report de l’âge de la retraite, à l’augmentation des impôts sur la consommation, à l’ouverture des secteurs protégés, à l’inscription de cette politique de « stabilité financière » dans chaque Constitution nationale et à l’obligation faite à chaque gouvernement de soumettre chaque année les « réformes » accomplies à l’agrément du Conseil européen – autrement dit de la Chancelière qui tient les cordons de la bourse…

La bonne nouvelle, c’est que  les peuples relèvent la tête.  La Grèce en est à sa huitième grève générale; le Portugal connait ses plus gigantesques manifestations depuis le retour de la démocratie; l’Irlande vient de balayer du pouvoir les partis coresponsables de cette politique.  Et on annonce des actions en France, en Allemagne et un rassemblement géant à Bruxelles quand les dirigeants de l’UE se réuniront, le 24 mars prochain, pour mettre la dernière main à leur « pacte ».  Quant au PGE, après Porto et Athènes, il annonce de prochains meetings européens à Milan, à Paris, à Madrid, à Prague, à Sofia…  La contre-offensive a commencé.  Même si, au vu des enjeux, il en faudra davantage!

18 mars 2011 at 10:39 Laisser un commentaire

Articles précédents


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 179 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

mars 2011
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Pages

Pages