Posts filed under ‘Chroniques de l’ « Humanité-Dimanche’

ÉVÉNEMENT À MADRID : DES COMMUNISTES AU GOUVERNEMENT !

Quand on connaît la droite espagnole, réactionnaire au point d’être truffée de nostalgiques du franquisme, on mesure le choc que produit sur l’opposition au gouvernement du socialiste Pedro Sanchez l’arrivée -pour la première fois depuis 1936- de ministres communistes aux côtés de ceux de Podemos ! Paradoxalement, l’hystérie anticommuniste des amis de l’ancienne majorité a ravivé l’intérêt des classes populaires pour le PCE, force motrice de «Izquierda Unida » mais moins visible que la coalition de la « Gauche Unie », car ne présentant pas de candidats comme tel aux élections. Dans un pays où l’extrême-droite, longtemps inexistante, s’est hissée en l’espace d’un an à la troisième place sur l’échiquier politique en se nourrissant de l’injustice sociale, l’enjeu de cette expérience historique est crucial : montrer par des améliorations significatives de la vie quotidienne du plus grand nombre qu’il y a un espoir à gauche !

Cela passera notamment -me confie notre amie Maïté Mola, Vice-Présidente du Parti de la Gauche européenne (PGE)- par des mesures très concrètes, comme l’indexation des pensions de retraite sur le coût de la vie; la hausse progressive du salaire minimum (objectif: 1200 €); l’augmentation de l’impôt sur les sociétés et les revenus supérieurs à 130 000 € par an; l’interdiction des licenciements pour cause de maladie; la réglementation des loyers; la marche vers l’égalité, en particulier salariale,  entre les hommes et les femmes et l’action contre la violence faite aux femmes ;  l’abrogation des lois scélérates héritées de la droite, en matière de droit du travail comme sur le plan des libertés (loi Mordaza de sinistre mémoire) . Il s’agit encore d’adopter une loi sur la transition énergétique et la défense du climat . Quant au conflit politique catalan, il sera abordé par le dialogue et la négociation  et non plus la répression.

Partant du principe que la démocratie citoyenne ne s’arrêtait pas au soir d’une élection, un comité de suivi (et de contrôle) de l’action de ce nouveau gouvernement s’est mis en place. Les représentants syndicaux y côtoient ceux des grands mouvements sociaux (défense des locataires menacés d’expulsion; défense des consommateurs; des retraités…)  comme celles des associations féministes.

Outre Alberto Garzon, le Coordinateur d’Izquierda Unida, au ministère de la Consommation et Yolanda Diaz, au ministère du Travail, une communiste a été choisie par la ministre (Podemos) pour l’égalité entre les hommes et les femmes, comme responsable de la communication de son ministère . Quant au ministre des Universités, il est membre de « Los Communes de Cataluña », une formation-partenaire des communistes espagnols. Sur le plan politique, cette expérience pourrait conduire à renforcer encore l’espace commun d’ « Unidos Podemos » qui réunit « Izquierda Unida » et Podemos. A suivre .

Toda nuestra solidaridad, queridos amigos y camarades !

T

23 janvier 2020 at 1:18 Laisser un commentaire

MALI : APRÈS UN HOMMAGE MÉRITÉ, DES QUESTIONS LÉGITIMES.

wurtz-l-humanite-dimancheLe tragique accident qui a coûté la vie à treize soldats français lors d’une opération de combat au Mali a ému la société tout entière. L’hommage rendu à ces jeunes hommes courageux était mérité et ne peut susciter nulle contestation. Il n’en est que plus urgent d’ouvrir enfin le  débat sur le sens, les résultats et les perspectives de cette aventure militaire passée en sept ans de prétendue opération-éclair au bilan  triomphal ( François Hollande célébra à Bamako « la journée la plus importante de (sa) vie politique » en février 2013, après seulement 22 jours de combats )   à véritable bourbier de grande envergure pour toute une génération.

Désormais directement confrontés à l’impasse à laquelle conduit partout ce type de stratégie à courte vue -et préoccupés par le coût ( 2 millions d’euros par jour ! ) de cette guerre sans fin et par la difficulté à constituer une force africaine à même de prendre le relai (G5 Sahel)- les dirigeants français tentent d’entraîner dans leur sillage des partenaires européens jusqu’ici plus que réticents . Pour Paris, en effet, cette guerre est un rempart contre le terrorisme et, à ce titre, protège toute l’Europe…Douze pays de l’UE  seraient désormais prêts à s’impliquer, sans que l’on ne sache ni quand ni sous quelle forme cette force européenne serait appelée à se déployer. En tout état de cause, cette fuite en avant tourne le dos aux besoins vitaux de populations aux prises avec une crise humanitaire insupportable et ne peut qu’attiser leur ressentiment à l’encontre de ces nouveaux « occupants »…

A l’inverse, il serait grand temps d’écouter ce que disent de cette tragique expérience les premiers concernés : nos amis du Mali et du Sahel, en général. Une grande figure de la gauche malienne, Aminata Traoré, ancienne Ministre de la Culture et personnalité associée au « Dialogue national » du Mali lançait à ce propos, le 16 novembre dernier, à Paris, un véritable « J’accuse ! » : «La France de l’après-guerre froide voulait se repositionner dans son ancien pré-carré pour avoir de la marge de manœuvre dans la mondialisation (…)  La guerre nous a été imposée. Elle n’est pas une solution. Chaque jour, des innocents sont tués (…) Plus on tue de djihadistes, plus il y en a (…) C’est sans issue ! (…) Le djihadisme est l’une des conséquences des politiques néolibérales assassines imposées à nos pays au nom d’un modèle économique qui n’a pas vocation à les développer (…) Notre pays est militarisé à mort (…) Et maintenant, ils veulent forcer la main des cinq pays concernés (1) pour créer une défense africaine financée par l’Afrique : un milliard de dollars par pays pour combattre un ennemi sans visage, alors que les écoles sont déglinguées, les hôpitaux, n’en parlons pas, il n’y a rien ! Le retour de l’humain, l’humanisation de la mondialisation est une question fondamentale pour nous ». (2) Voilà des mots qui nous parlent !

———-
(1) Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Niger et Tchad.
(2) Colloque : « Réinventer la politique internationale de la France » (voir www.pierrelaurent.org )

5 décembre 2019 at 7:23 Laisser un commentaire

« ALLIÉ » AMÉRICAIN ET « RIVAL SYSTÉMIQUE » CHINOIS

wurtz-l-humanite-dimancheLes Etats-Unis, qui sont, comme chacun sait, les « Alliés indéfectibles de l’Europe », viennent de lancer un nouveau missile commercial contre l’économie de l’UE, et particulièrement celle de la France. Après la surtaxation de l’acier et l’aluminium en juin dernier, l’administration Trump vient de décider de majorer d’un montant total de 7,5 milliards de dollars (!) les droits de douanes sur une série de produits d’exportation français, allemands, espagnols et britanniques. Cette mesure punitive -la plus forte jamais autorisée par l’Organisation mondiale du commerce- vise, selon Washington, à compenser les subventions indues versées par les quatre partenaires du consortium Airbus à leur industrie aéronautique (en réalité, des aides comparables à celles versées par les Etats-Unis à Boeing). Ces taxes supplémentaires seront, en principe, appliquées dès le 18 octobre prochain, non seulement aux exportations d’avions européens, mais, en prime, à des produits ciblés pour faire mal, tels que les vins et les fromages français (+ 25% !), les vêtements anglais, les outils allemands…Sur les quelque 9,7 milliards de dollars de pertes annuelles que s’attendent à subir les pays touchés, le quart concernerait la France. Trump ne s’arrête d’ailleurs pas en si bon chemin : il réfléchit à un autre volet de sanctions contre l’Europe, cette fois pour renchérir le prix des voitures exportées outre-Atlantique. Le suspense fait trembler les constructeurs , notamment allemands. On saura d’ici le 13 novembre quel sera le bon plaisir du locataire de la Maison-Blanche à ce propos. L’UE agite la menace de mesures de rétorsion mais se dit prête à négocier. « Nous tendons la main » a souligné notre ministre de l’économie, Bruno Le Maire, en invitant les Etats-Unis à écouter « la voix de la sagesse » !

Les termes utilisés par les responsables européens sont moins galants, s’agissant de la Chine, qualifiée, quant à elle, pour la première fois, de « rivale systémique » dans un document officiel de la Commission européenne, le 12 mars dernier. Le mot est fort et n’est appliqué qu’à la Chine. Pourtant, Pékin, contrairement à Washington, respecte les Accords multilatéraux que l’Union européenne juge essentiels, tels celui de Paris sur le climat ou celui de Vienne sur le nucléaire iranien. Le président chinois dit vouloir conclure avec les Européens des partenariats « gagnant-gagnant », quand celui des Etats-Unis arbore fièrement sa devise « America first ». Et sur les droits de l’homme, Donald Trump n’a guère de leçons à donner à Xi Jinping…Alors, pourquoi cette tolérance dans un cas et cette crispation « systémique » dans l’autre ? S’il s’agit d’empêcher l’acquisition incontrôlée de biens publics, de secteurs stratégiques ou d’éléments du patrimoine , on ne peut qu’acquiescer, mais cela vaut pour tout prédateur , d’où qu’il vienne ! Il n’en va pas de même, en revanche, quand le grief avancé est le refus de la Chine d’ouvrir à tous vents ses marchés publics : à nos yeux, c’est l’UE qui a le grand tort de se priver d’un levier d’influence publique sur l’économie en livrant aux plus offrants ces marchés gigantesques représentant près de 2000 milliards d’euros par an. Plutôt que de céder à l’angoisse « systémique » de voir un jour les Etats-Unis perdre leur « leadership », l’UE  gagnerait à construire avec la Chine, comme avec tout autre partenaire qui y est prêt, des relations exigeantes mais constructives.

10 octobre 2019 at 8:01 Laisser un commentaire

Articles précédents


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 239 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

janvier 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Commentaires récents

jean-louis Hoffet dans RÉVÉLER ENCORE ET TOUJOURS LA…
Pabbpabb dans « BREXIT …
KACZMAREK PATRICK dans ENVERS LES KURDES , A NOUVEAU,…
franciswurtz dans MACRON CONTRE « L…
de ANDRADE Roger dans MACRON CONTRE « L…

Archives

Catégories

Pages

Pages