LE SURSAUT

15 janvier 2015 at 8:36 Laisser un commentaire

wurtz-l-humanite-dimancheContre l’abjection, pour la liberté et pour le « vivre ensemble », le peuple vient de se mobiliser spectaculairement et dans une grande dignité. Dans le contexte politique actuel, un tel hommage à une équipe de dessinateurs anticonformistes , amis du journal des communistes , antiracistes notoires, n’avait rien d’évident. Dans toute l’Europe et bien au-delà, de simples gens bouleversés ont exprimé leur solidarité. C’est la perspective de cette levée en masse qui a conduit les Chefs d’Etat et de gouvernement, à commencer par ceux de l’Union européenne, à participer exceptionnellement au rassemblement populaire parisien.

Nous venons de vivre un événement historique qui aura des suites. Mais la nature de celles-ci n’est pas écrite d’avance. Elles feront -et font déjà !- l’objet d’une bataille d’idées acharnée. La chef du FN , que tant de commentateurs voyaient volontiers « dédiabolisé », voire « normalisé », n’a-t-elle pas d’emblée réclamé le rétablissement de la peine de mort ? D’autres dirigeants politiques en ont appelé, dans une ambiguité de mauvais aloi, à la « défense des valeurs de l’Occident ». D’autres encore ont brandi l’épouvantail d’une « guerre de civilisation »…Mais, dans le même temps, que de beaux témoignages anonymes -ou de commentaires de proches des victimes- mettant en garde contre l’islamophobie et rejetant l’intolérance, le racisme, l’antisémitisme et toute forme de violence ! Est-ce le signe d’un sursaut de notre peuple ? En tout cas, c’est une chance à saisir: en faisant vivre ce courant d’opinion, en y favorisant des rapprochements progressistes, en travaillant à une perspective dans laquelle il puisse à nouveau se reconnaitre! Voilà une belle feuille de route pour une gauche digne de ce nom ! À cet égard, le fait que tant de regards européens soient aujourd’hui tournés vers la France renforce l’enjeu politique de cette confrontation d’idées.

La réponse européenne à ces attentats ne peut, en effet, se limiter au nouvel « agenda de sécurité intérieure » auquel travaille la Commission de Bruxelles ! Celle-ci vise en particulier à instaurer un système européen de collecte de « données passagers » (PNR) semblable à ce qui existe pour les voyageurs désirant se rendre aux États-Unis : une mesure que rejette jusqu’ici le Parlement européen, soucieux de concilier sécurité et protection des données personnelles. La Commission Juncker envisage en outre de développer encore le « Système d’Information Schengen » (SIS) , énorme fichier informatique comportant déjà plus 1,2 million de signalements de personnes ( Chiffres de la CNIL datant de 2009 !) . Bruxelles prévoit également un renforcement du cadre juridique « si besoin par une modification de la décision-cadre relative à la lutte contre le terrorisme et les législations nationales concernées ». Or, autant il serait irresponsable de négliger les mesures préventives et les coopérations nécessaires dans le domaine du renseignement, autant ce type de fuite en avant sécuritaire est à bannir. Non seulement, il fait fi des libertés individuelles, mais il a largement prouvé son inefficacité en termes de sécurité publique. Et surtout, il passe à côté de l’essentiel, à savoir l’ éradication des sources du terrorisme.

On ne soulignera jamais assez, à cet égard, les effets dévastateurs de toutes les guerres menées par « l’Occident » au nom de ses « valeurs »en Afghanistan, en Irak, en Libye ou ailleurs ! Et que dire du soutien apporté à des « combattants de la liberté » (ainsi appelés tant qu’ils s’opposent aux adversaires de l’Occident), qui ne deviennent des djihâdistes que lorsqu’ils se retournent contre leurs anciens parrains ? Sans oublier le cœur de ce Moyen-Orient incandescent, symbole par excellence des identités blessées des peuples arabes et musulmans qui « ont le sentiment d’être poussés hors de l’Histoire » (Mahmoud Darwich) : la Palestine occupée ! Or, combien de nos concitoyens ressentent-ils intimement les effets de ces humiliations en plus des atteintes quotidiennes à leurs propres droits et à leur dignité en France même ! Voilà les sources auxquelles s’abreuvent les fanatiseurs criminels , à la recherche de proies pour la « guerre sainte ». C’est pourquoi , la vraie suite à « Je suis Charly »s’appellent la justice, le respect et la paix.

Publicités

Entry filed under: Charlie, Culture, Europe, France, Francis Wurtz, Gaza, GUE-NGL, Hongrie, Irak, Israël, Paix, Palestine, PCF, sang, Syrie.

ROBERT CHAMBEIRON : UN GRAND MONSIEUR ! UNE REPONSE DE GAUCHE A LA MONDIALISATION

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 170 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

janvier 2015
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Commentaires récents

Robert Loiseau sur NON , LA CAMPAGNE DE 2005 N…
Sylvie sur D’ISRAEL À LA TURQUIE :…
de ANDRADE sur LES TROIS PREMIÈRES LEÇONS DU…
Gabriel Legros-Colla… sur FACE À L’ EFFET TRUMP,…
Gabriel Legros-Colla… sur WOLFGANG SCHÄUBLE, «…

Catégories

Pages

Pages


%d blogueurs aiment cette page :