Archive for 23 octobre 2018

FAUT-IL RENÉGOCIER LES TRAITÉS POUR RELANCER L’EUROPE ?

Les traités européens énoncent, comme autant de règles prétendument intangibles, les fondements de classe de l’actuelle Union européenne : mise en concurrence généralisée; financiarisation de l’économie; verticalité autoritaire du fonctionnement de l’UE… Une « Europe refondée » sera donc nécessairement régie par un nouveau traité, en rupture avec les traités actuels.

La question est : comment créer les conditions permettant de rompre avec la logique des traités actuels. Je précise : de rompre POSITIVEMENT avec la logique actuelle, c’est à dire -à rebours de la pente nationaliste- pour aller vers plus de solidarité entre les peuples, plus de coopération entre les pays, dans le respect de la souveraineté populaire dans chaque nation. Ce que les communistes appellent une « Union de nations et de peuples souverains et associés ». Avec une double finalité : porter ensemble un modèle social et écologique avancé et agir en coopération avec tous les alliés internationaux qui le souhaitent en faveur de l’humanisation de la mondialisation. C’est une révolution !

Une transformation de cette envergure fait nécessairement l’objet d’un combat de classe de haute intensité. Gardons-nous de l’illusion du « grand soir » ! Bien sûr, un gouvernement et un président français qui seraient authentiquement de gauche pourraient grandement contribuer à bousculer les rapports de force. Mais pas en espérant , seuls et quand ils le décident, « renverser la table ». De tels changements ne peuvent résulter, à mes yeux, que de luttes très larges, en convergence avec des forces de progrès d’autres pays européens , et se développant dans la durée.

Ne nous focalisons pas sur le texte des traités ! L’expérience montre que, dès lors que les dirigeants européens sont au pied du mur, des « tabous » sautent ! Ainsi, lorsque la crise financière de 2008 a mis en danger la zone euro, la Banque centrale européenne a décidé -malgré l’opposition de l’Allemagne- d’acheter massivement des titres de dettes d’Etats en difficulté, ce qui est aux antipodes de l’orthodoxie maastrichienne. La mauvaise destination de ces milliards est une autre affaire. Cet exemple montre simplement que les traités ne constituent pas une muraille de Chine s’il se présente une situation qui ne laisse plus d’ échappatoire à la classe dirigeante de l’UE. Un mouvement large, dépassant les frontières d’un seul pays et clairement orienté vers un objectif de transformation sociale, écologique ou démocratique précis peut créer une telle situation.

En conséquence : non, il ne s’agit pas d’attendre une renégociation d’ensemble de la construction européenne pour amorcer la « relance de l’Europe » ! C’est sans attendre qu’il faut chercher à ouvrir des brèches à partir d’un triple effort . D’abord, une bataille d’idées comparable à celle qui a fait le succès de la campagne pour le « NON de gauche » au projet de traité constitutionnel de 2005 . Ensuite, une stratégie de large rassemblement des forces de progrès en France et dans le plus grand nombre possible de pays européens autour de quelques exigences de changements majeurs. Enfin, la valorisation de toute avancée dans ce sens, même partielle, arrachée tant sur le terrain des luttes de terrains qu’au Parlement européen. Le temps viendra ensuite où il sera devenu possible de consigner ces changements conquis de haute lutte dans un nouveau traité.

23 octobre 2018 at 6:12 Laisser un commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 233 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep   Nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Commentaires récents

jean-louis Hoffet dans RÉVÉLER ENCORE ET TOUJOURS LA…
Pabbpabb dans « BREXIT …
KACZMAREK PATRICK dans ENVERS LES KURDES , A NOUVEAU,…
franciswurtz dans MACRON CONTRE « L…
de ANDRADE Roger dans MACRON CONTRE « L…

Archives

Catégories

Pages

Pages