L’EUROPE SOLIDAIRE A RENDEZ-VOUS A ISTANBUL

1 juillet 2010 at 3:31 1 commentaire

         « Un autre monde est possible! »  Dix ans déjà que ce slogan, alors novateur, a commencé à rassembler militants de gauche et acteurs sociaux des cinq continents.  Depuis la chute du Mur de Berlin, le capitalisme se voulait triomphant et éternel.  Le rassemblement gigantesque contre la Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), à Seattle (USA), en novembre 2009, donna le signal de la contre-offensive progressiste à l’échelle de la planète.  Dans la foulée, naquit l’idée d’un « forum social mondial » (FSM) comme réplique populaire au « forum économique mondial » de Davos – ce rendez-vous annuel informel des ténors du capital et de leurs principaux interlocuteurs politiques.  Le Parti des Travailleurs du Brésil, le « parti de Lula », proposa de tenir ce nouveau lieu d’échanges alternatifs à Porto Alegre.  Il proposa, dans le même temps, à notre groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE-NGL) au Parlement européen de constituer en commun un « Forum parlementaire international » au sein du FSM.  Ce qui fut fait.  Magnifique expérience alliant le sérieux des débats de fond à la chaleur humaine de la solidarité internationale.

          Au fil des ans, ce processus se diversifia, notamment en se régionalisant une année sur deux.  Ainsi, pour la sixième fois, se tient (du 1er au 4 juillet 2010) un « Forum social européen », cette fois symboliquement, à Istanbul, en Turquie, pour signifier qu’aux yeux des progressistes, ce pays a toute sa place en Europe – non seulement lors de l’euro de foot…, mais aussi pour l’organisation de la vie sociale et politique du continent!  Une fois encore, quelque 10 000 voix de cette Europe  solidaire que nous aimons vont se faire entendre sur des thèmes en rupture avec les orientations en vigueur: « Crise sociale et économique: résistance et alternatives »; « Des droits sociaux pour une Europe sociale »; « Quel type de démocratie? Promotion des droits civils et politiques »; « Contre l’Europe forteresse »; « L’égalité contre les discriminations.  L’alternative féministe »; « Sauvons la planète »;  « La paix contre la guerre » et notamment le rejet de l’occupation des territoires palestiniens; « la jeunesse : le droit à l’éducation, au travail et à un avenir »; « L’Europe et le monde: coopération et développement » etc…

          Naturellement, ce type de forum a une limite: il n’ouvre pas par lui-même de débouché politique.  C’est sans doute parce qu’une partie des progressistes qui se sont investis dans les premiers rassemblements de ce type espéraient en voir éclore quasi-spontanément cet « autre monde » dont la nécessité est si vivement ressentie qu’il en a résulté une forme de déception ou de lassitude qui s’est traduite par un affaiblissement du mouvement altermondialiste.  C’est que, pour transformer la société, dépasser le capitalisme, changer le monde, rien ne permet de faire l’économie d’un combat politique, en liaison avec les luttes sociales, organisé dans la durée, à l’échelle de chaque pays et en coopération étroite avec le plus de partenaires possibles d’autres pays, notamment au niveau d’une région structurée comme l’Union européenne.  Forums sociaux et combat politique sont complémentaires et doivent s’articuler.

          Aussi est-il heureux qu’à côté des mouvements sociaux et de réseaux progressistes – comme « Transform » -, un parti politique tel que le PCF soit présent à Istanbul et que son premier dirigeant y débatte des « réponses politiques à la crise ».

Publicités

Entry filed under: Chroniques de l' "Humanité-Dimanche, Europe, Francis Wurtz, Francis Wurtz Le Blog, Franciswurtz.net, FSM, GUE-NGL, OMC, PCF, UE, İstanbul.

Europe. « Soyons lucides : le compte n’y est pas » LA « GOUVERNANCE ECONOMIQUE » DE L’EUROPE : PROGRES OU MENACE ?

Un commentaire Add your own

  • 1. gilles  |  3 juillet 2010 à 6:22

    M. Francis Wurtz, il faut soutenir les grecs contre les plans d’austérité et de mise en concurrence des salariés (recul de l’âge de départ en retraite, diminution des périodes de congés payés, baisse des salaires, emploi de marins non-grecs pour le cabotage maritime le long des côtes grecques… ).

    Mais pas seulement, il faut les soutenir contre l’autoritarisme de l’UE, souvenez-vous de l’argument des partisans de l’UE selon laquelle elle serait très « démocratique », car un merveilleux droit de pétition d’un million de signataires serait pris en compte par la Commission ! Des millions de Grecs sont dans la rue, depuis des mois, la commission a-t-elle pris en compte le moindre respect des souhaits exprimés par les Grecs depuis des mois ?

    Il faut soutenir l’indépendance de la Grèce et le droit des grecs à décider eux-mêmes la politique qu’ils décident d’appliquer. ( Sinon, il faudra m’expliquer ce que veut dire le mot démocratie ).

    L’UE a inscrit le non-respect de l’indépendance et de la volonté des peuples, le libre-échange et la concurrence libre et non-faussée entre les salariés, sa défense dans les mains de l’OTAN dirigée par une puissance d’un autre continent dans ses traités.
    À moins que l’on soit d’accord avec les principes qu’elles a érigées en dogmes, elle n’est pas la solution, elle est le problème.

    L’avenir n’est pas à vouloir rester dans cette organisation, à moins d’être masochiste.

    Voir la déclaration de Georgios Toussas, député européen KKE : Aider le peuple grec, oui ! mais dans sa lutte contre l’UE, le FMI et le gouvernement à leurs ordres du socialiste Papandreou

    Je suis révolté par le chômage et les délocalisations, les fermetures d’usines. Je chôme et l’avant-dernière boîte de sous-traitance électronique où j’ai travaillé a été délocalisée en 3 parties, une partie en Tunisie, une autre en Roumanie et la dernière partie en Pologne, il n’y a presque plus de boulot et la direction du PCF est tombé amoureux du bâton que l’on utilise pour nous frapper, en l’occurrence la « construction » européenne. J’ai souvent voté pour le PCF, quasiment tout le temps, mais là en accentuant son adhésion à la « construction » européenne, il continue à ne pas tenir compte des réalités.

    Dans mon quartier HLM, je suis membre de la Confédération Nationale du Logement, une association de défense des locataires proche du PCF, les gens se détournent petit à petit du PCF, même quand ils restent membres, je connais plusieurs membres du PCF de mon quartier qui tenaient des propos anti-racistes quand ils travaillaient et qui maintenant tiennent des propos racistes depuis qu’ils sont au chômage.

    Ce n’est pas mon cas, je tiens bon le cap de l’anti-racisme, mais je peux difficilement juger certaines personnes qui en bavent gravement avec des problèmes ras la casquette et des tonnes d’aggios qui leur tombent dessus, moi-même étant plus à l’abri : mon père était cadre au bureau d’études de Shell Chimie à Berre et j’ai hérité d’appartements que j’ai fini par louer, les allocations de chômage étant insuffisantes.

    Hypothèse : Le PCF et le Parti de Gauche soit gagnent les élections ou soit ils réalisent un score suffisamment significatif pour participer à un gouvernement et puis à cause d’avoir accepté les règles de l’UE, ils sont obligés de renier leur programme et de taper sur les travailleurs et les chômeurs, comme Papandréou ou en moins pire comme Mitterrand en 1983 et le tournant de la rigueur.

    La direction du PCF en acceptant l’UE se condamne doublement à l’impuissance. À la fois sur le plan social et sur le plan de la démocratie. M. Wurtz vous ne donnez pas beaucoup de publicité à ce que les experts appellent pudiquement la « comitologie », ce nouveau pouvoir des comités d’experts mandatés par la Commission Européenne. Ces comités prennent environ 2500 décisions par an en dehors de tout contrôle de qui que soit, tandis que le système UE amuse la galerie avec 50 actes législatifs du Parlement Européen. Et il s’agit vraiment d’amuser la galerie, les actes législatifs du PE sont toujours à l’initiative de la Commission, et ces actes législatifs sont toujours remis en cause par la Commission quand elle trouve que cela ne va pas assez loin. Souvenez-vous des feuilletons Bolkenstein, libéralisation des services postaux, libéralisation des services de télécommunication ( J’ai aussi travaillé à FT et j’avais suivi l’affaire ), tant que cela ne convient pas à la Kommission Européenne…. ils reproposent une nouvelle fois jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause. Je ne comprends pas, et je suis pas le seul, pourquoi la direction du PCF joue avec ces tricheurs d’européistes au lieu de foutre leur jeu en l’air.

    Et que l’on ne parle pas d’internationalisme pour défendre ce système, car premièrement pour que l’on parle d’internationalisme, il faut qu’il y ait des Nations et deuxièmement pour les européistes, il s’agit de créer à terme un État Unitaire, ce qui n’a rien n’a voir avec l’internationalisme, mais bien avec l’impérialisme.

    Heureusement qu’il y a des tas de gens comme par exemple André Gérin au PCF qui sont lucides sur cette situation, ainsi que Daniel Gluckstein au Parti Ouvrier Indépendant, Jean-Pierre Chevènement au Mouvement Républicain et Citoyen, Jacques Nikonnof au M-PEP, Étienne Chouard et d’autres .

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 181 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

juillet 2010
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Pages

Pages


%d blogueurs aiment cette page :