UN REVELATEUR ACCABLANT POUR L’UE

4 mars 2011 at 6:14 1 commentaire

Il y a quelques années, notre groupe au Parlement européen organisait une visite au tristement fameux centre de rétention de Lampedusa, au large de la Sicile. Nous avons pu pénétrer dans cette enceinte et rencontrer les personnes qui y étaient retenues le temps, pour les autorités italiennes, de statuer sur leur sort. Nous avions été scandalisés par les conditions d' »accueil » de ces victimes de la pauvreté et de la répression, qui avaient traversé la Méditerranée dans des embarcations de fortune au péril de leur vie parce que, ne cessaient-ils pas de nous répéter, dans leur pays, il n’y avait plus d’espoir, plus d’avenir. Enfermés derrière des grilles et gardés par la police, ils étaient entassés dans des baraques, tels du bétail. Rationnés en eau potable par 42 degrés de chaleur, ils disposaient de quelques douches… alimentées en eau de mer ! Ils avaient beau avoir été traumatisés par leur périple durant lequel nombre d’entre eux avaient perdu des compagnons de route, ils disaient tous leur détermination à se relancer dans l’aventure en cas d’expulsion de l’Europe vers la rive Sud.

D’où venaient ces jeunes pour être aussi désespérés ? Un certain nombre arrivait… de Tunisie. Ce qu’ils nous décrivaient de leurs conditions de vie ne nous surprenait pas. Cela correspondait aux témoignages des nombreux militants et militantes des droits humains alors régulièrement accueillis au Parlement européen à l’initiative d’élus de gauche, mais dont les appels à l’aide laissaient de marbre les officiels européens. La Tunisie n’était-elle pas le « bon élève » de la classe des partenaires arabes de l’Union européenne ? Et que redoutaient le plus ces jeunes détenus innocents de Lampedusa ? D’être extradés… vers la Libye où, savaient-ils, régnait l’arbitraire le plus inhumain. Ce qui n’empêchait pas l’Union européenne, à l’instigation de Berlusconi, d’externaliser vers Tripoli l’organisation de la rétention des candidats du Maghreb à l’émigration vers la rive Nord de la Méditerranée ! Certes, en haut lieu, on ironisait sur les frasques du Colonel Kadhafi. Mais on savait apprécier -et dûment rémunérer- ses bons et loyaux services.

Telle fut la face cachée de la « vision » qui guida jusqu’à ces dernières semaines la politique européenne vis à vis des pays aujourd’hui en plein bouleversement : un soutien à des régimes honnis, au nom du rempart que ceux-ci étaient censés constituer contre l’immigration « illégale », « l’islamisme radical » et le « terrorisme »… Les soulèvements populaires en cours -en faisant apparaître au grand jour le caractère particulièrement oppressif de ces régimes et, à l’inverse, la dimension profondément démocratique des aspirations longtemps refoulées de ces sociétés, jusqu’ici qualifiées de « rue arabe »- sont autant d’accablants révélateurs de la vraie nature des rapports « euro-méditerranéens ». Le 13 juillet 2008, Nicolas Sarkozy inaugura la présidence française de l’UE en apportant sa propre touche à cette politique par la création de l' »Union pour la Méditerranée », co-présidée par lui-même et… Hosni Moubarak.

Autant dire qu’il faudra plus que les gesticulations verbales du type de celles de Catherine Ashton, Haute-Représentante de l’UE pour la politique extérieure et de sécurité commune, annonçant à la Tunisie un « nouveau partenariat » ou des promesses lyriques de Laurent Wauquiers d’un « statut plus qu’avancé, un statut privilégié », pour gagner la confiance des peuples qui viennent de se libérer. L’heure est à l’essor des solidarités progressistes entre les deux rives de la Méditerranée.

Publicités

Entry filed under: Chroniques de l' "Humanité-Dimanche, Europe, France, Francis Wurtz, Francis Wurtz Le Blog, Franciswurtz.net.

La France et l’UE doivent porter les aspirations populaires au changement LE CAPITAL OU LE SOCIAL: LE CHOIX CRUCIAL

Un commentaire Add your own

  • 1. Simon Jacqueline  |  4 mars 2011 à 9:29

    Si Lampeduza n’était pas dans l’UE mais dans une Italie réduite à ses frontières d’état, qui peut croire que les entrants y seraient mieux traités ?

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 179 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

mars 2011
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Pages

Pages


%d blogueurs aiment cette page :