PEUT-ON HUMANISER LA MONDIALISATION ?

28 avril 2016 at 10:30 Laisser un commentaire

wurtz-l-humanite-dimanche« La mondialisation sera ce que nous en ferons » a l’habitude de dire Bertrand Badie. De fait, les fléaux qui empoisonnent l’humanité et la planète elle-même aujourd’hui n’ont rien de « naturel » . Ils sont les fruits de décisions politiques très concrètes mises en oeuvre par le biais d’instruments conçus  à cette fin. Et l’Union européenne n’est pas le moindre des acteurs de cette mondialisation-là . Aussi, le combat pour changer l’Europe doit-il nécessairement porter également sur son action extérieure dans toutes ses dimensions. L’une des raisons d’être d’une construction européenne refondée serait précisément qu’elle use de son poids et de son influence pour agir avec les nombreux alliés potentiels qui n’attendent que cela, en particulier dans les pays du sud et parmi les pays dits émergents, pour démocratiser et humaniser la mondialisation. Nous tenterons d’illustrer dans la prochaine période , par des exemples tirés de l’actualité, les contours possibles de ces nouvelles ambitions de politique internationale pour une « autre Europe ».

Un premier exemple nous est malheureusement fourni en ce moment même par la nouvelle épreuve à laquelle sont confrontées plusieurs régions d’Afrique : la terrible sécheresse qui s’abat sur l’Est, le Centre et le Sud du continent. L’Ethiopie , en particulier, connait à cet égard l’une des pires situations de ces cinquante dernières années : récoltes limitées, prix des denrées alimentaires renchéries, manque de fourrage pour le bétail, et de semences pour la prochaine saison…Entre 10 et 15 millions de personnes sont touchées par les effets dévastateurs de cette calamité. Parmi elles, plusieurs millions d’enfants souffrent de pénurie critique d’alimentation. Le risque d’une catastrophe humanitaire couve depuis un an et demi ( c’est la quatrième saison sans pluie ) . Aujourd’hui, c’est l’alerte rouge ! Nombre d’autres pays de la région manquent cruellement de vivres et d’eau. Eux aussi ont un besoin vital d’aide alimentaire et humanitaire qui tarde dramatiquement, au point que l’ONU organise une réunion d’urgence des principaux « bailleurs de fonds » ce 26 avril pour tenter d’éviter le pire.

Alors, qu’attendre de l’UE sous ce rapport ? Qu’elle réponde à l’appel aux dons ? Oui, bien sûr. Elle le fait d’ailleurs, même si les 140 millions d’euros annoncés représentent à peine 10% de ce que demande la seule Ethiopie . Mais surtout, c’est un vrai partenariat pour le co-développement humain durable entre l’Europe et l’Afrique qui fait défaut . Au lieu de nourrir le mythe cynique de « l’eldorado africain » -tablant sur les profits à tirer dans 20 ans des 15% de « classes moyennes solvables » dont rêvent les « investisseurs » occidentaux- , l’Europe aurait tout à gagner à engager une saine coopération -en matière de formation, de développement agricole et agro-industriel, de construction d’infrastructures, de transfert de technologies adaptées, d’accès au crédit, ainsi qu’ un dialogue politique respectueux des souverainetés afin d’aider ces pays à se donner les moyens de répondre aux frustrations explosives des centaines de millions de laissés-pour-compte de ce continent jeune , à la créativité potentiellement très prometteuse. L’enjeu est de taille : l’Afrique représentera le quart de l’humanité dans quinze ans ! Il est dans l’intérêt de tous -à commencer par celui de ses voisins européens- qu’elle puisse offrir à ses sociétés un vrai contrat social et des institutions légitimes dans lesquelles ses peuples puissent se reconnaître et épanouir leurs capacités. Quel réseau d’amitiés, de coopérations et d’influence incomparable cette relation nouvelle permettrait-elle de faire émerger ! Un rêve ? Non : un projet !

Publicités

Entry filed under: Afrique, Allemagne, Angela Merkel, Asie, Autriche, Barcelone, BCE, Berlin, bhopal, Cameron, Chine, energie, Erdogan, Etats-Unis, Europe, France, Grèce, GUE-NGL, hollande, l'Humanité, mondialisation, UE.

SUR LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE, LE DÉBAT EST LANCÉ ! UN « GRAND DESSEIN » EUROPEEN EST-IL ENCORE POSSIBLE ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 172 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

avril 2016
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Commentaires récents

Robert Loiseau sur NON , LA CAMPAGNE DE 2005 N…
Sylvie sur D’ISRAEL À LA TURQUIE :…
de ANDRADE sur LES TROIS PREMIÈRES LEÇONS DU…
Gabriel Legros-Colla… sur FACE À L’ EFFET TRUMP,…
Gabriel Legros-Colla… sur WOLFGANG SCHÄUBLE, «…

Catégories

Pages

Pages


%d blogueurs aiment cette page :