Archive for 13 mars 2020

LA PERNICIEUSE « SOLIDARITÉ » DE L’UE AVEC LA GRÈCE

« Je remercie la Grèce d’être en ce moment notre bouclier européen » a lancé, le 3 mars dernier la nouvelle Présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen. En effet, précisa-t-elle, « Notre première priorité est de nous assurer que l’ordre est maintenu à la frontière extérieure (de l’UE) ». Aussi s’est-elle déclarée « pleinement engagée à mobiliser tout le soutien opérationnel nécessaire aux autorités grecques » pour renforcer le « bouclier » et garantir « l’ordre ». Des promesses en l’air, comme cela est trop souvent le cas ? Pas cette fois.  Bruxelles va bel et bien débloquer 700 millions d’euros d’assistance financière à la Grèce -dont 350  immédiatement- et envoyer sur le terrain 100 garde-frontières européens supplémentaires (qui s’ajouteront aux 530 déjà en fonction). Cette généreuse « solidarité » à la Grèce ne s’arrête d’ailleurs pas là : s’y ajoute en particulier l’envoi de sept bateaux, dont un patrouilleur de haute mer, un avion, deux hélicoptères et trois véhicules à vision thermique !

L’UE reconnaît manifestement un grand mérite au nouveau gouvernement grec : c’est sa capacité à refouler en bloc et sans ménagement -sur terre et en mer- les milliers de réfugiés syriens, irakiens ou afghans, victimes de la guerre puis du cynisme sans limite du leader turc !  Et tant pis si les autorités d’Athènes poussent leur zèle jusqu’à à suspendre (en toute illégalité) l’examen de toute demande d’asile ! Pour une fois, tous les 27 Etats membres sont sur la même ligne : « ceux qui cherchent à tester l’unité de l’Europe seront déçus » a fièrement lancé la Présidente de la Commission, symboliquement entourée pour l’occasion par le Président du Conseil européen, représentant les Chefs d’Etat et de gouvernement, Charles Michel, ainsi que le Président du Parlement européen, David Sassoli. Mieux : le « groupe de Visegrad » (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie) , jusqu’ici champion de la contestation de la politique migratoire de l’UE, s’est dit, cette fois, »prêt à envoyer de l’aide » à la Grèce…pour consolider la frontière et repousser les intrus.

C’est d’une solidarité vraie que le peuple grec -et les migrants qui vivent un enfer à Lesbos et ailleurs- ont un besoin pressant ! Pourquoi ne pas abolir enfin le règlement pervers dit « de Dublin » qui est un piège kafkaïen pour les migrants et créé des situations inextricables pour un pays comme la Grèce ? Pourquoi ne pas retravailler l’idée d’un plan de relocalisation des réfugiés arrivés en Europe par la Grèce vers d’autres pays de l’UE, en tenant compte des choix et des situations particulières des personnes concernées ? Pourquoi ne pas placer les États récalcitrants devant leurs responsabilités en conditionnant le bénéfice des « Fonds de cohésion » à la participation à cette relocalisation des migrants ?

Au lieu de cela, l’UE, prisonnière de son accord indigne avec le maître-chanteur d’Ankara, pousse la fuite en avant immorale jusqu’à reprendre à son compte le principe et la méthode de ceux qu’elle accusait naguère de fouler aux pieds les « valeurs européennes » ! Malheur à ceux qui s’imaginent contrer les poussées de l’extrême-droite en s’alignant sur ses dogmes ! Le choix est aujourd’hui entre le sursaut et la barbarie.

13 mars 2020 at 10:17 Laisser un commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 241 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

mars 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Commentaires récents

Pabbpabb dans BUDGET BLOQUÉ : OÙ VA «…
gibert dans PALESTINE : FACE À TRUMP, QUEL…
jean-louis Hoffet dans RÉVÉLER ENCORE ET TOUJOURS LA…
Pabbpabb dans « BREXIT …
KACZMAREK PATRICK dans ENVERS LES KURDES , A NOUVEAU,…

Archives

Catégories

Pages

Pages