Archive for 23 juillet 2021

20 JUILLET 2001 : NAISSANCE DE L’ALTERMONDIALISME

Le 20 Juillet 2001, les dirigeants du G7, alors élargi à la Russie, se réunissaient à Gênes, en Italie, pour leur Sommet annuel. Placée sous la présidence de Silvio Berlusconi, tout juste revenu au pouvoir, cette rencontre restera dramatiquement dans les mémoires pour avoir été l’occasion d’une répression féroce des manifestants venus contester ce « directoire capitaliste » . Bilan : un mort -Carlo Giuliani, 23 ans, tué par balle par les Carabinieri– et des centaines de blessés ! 17 ans plus tard, le (nouveau) chef de la police reconnaîtra qu’ « un nombre incalculable de personnes innocentes ont subi (ce jour-là) des violences physiques et psychologiques qui les ont marquées à vie ».
Cette tragédie contribua à faire du Forum social de Gênes une référence dans l’histoire de la construction du mouvement altermondialiste en Europe . Non seulement parce que plusieurs dizaines voire de centaines de milliers de militants et de militantes progressistes de toute l’Europe du Sud -dont la France- mais aussi d’Allemagne et de Grande-Bretagne y affluèrent, mais du fait de l’expérience vécue d’une rupture radicale à tous égards entre une impitoyable coalition des puissants et la jeunesse en lutte pour une vie plus juste et un autre monde. 
Six mois plus tôt, -par opposition au Forum économique mondial de Davos, temple du néolibéralisme- le Forum social mondial (FSM) était créé à Porto Alegre, dans un Brésil en plein bouillonnement démocratique, à l’initiative du très dynamique mouvement syndical et associatif brésilien et d’associations européennes comme ATTAC ou le Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM).
Espace résolument non hiérarchique et pluraliste, le FSM a, d’emblée, fait vivre à travers ses innombrables débats et initiatives toutes les valeurs progressistes: la solidarité, l’antiracisme, le féminisme, les droits des migrants, la paix, les biens communs…Très méfiants envers les partis , les animateurs du FSM ont néanmoins accepté la présence en son sein d’un « Forum parlementaire international » constitué à l’initiative conjointe de dirigeants du Parti des travailleurs du Brésil et de notre Groupe de la Gauche unitaire européenne du Parlement européen. Très vite, le FSM encouragea l’organisation de forums régionaux sur chaque continent. C’est ainsi qu’en Europe, après une première initiative à Göteborg, en Suède, eut lieu le Forum social de Gênes. 
Ces rendez-vous citoyens sans-frontières connurent au fil des ans , après d’immenses succès, de réelles difficultés : outre la répression policière systématique des manifestations (aidée par l’infiltration des « black blocs »); une pression accrue des autorités des pays hôtes sous le prétexte de la lutte antiterroriste, après les attentats du 11 septembre 2001 et l’affaiblissement des forces de transformation sociale dans différentes régions du monde, le mouvement altermondialiste a souffert de ses propres limites, au premier rang desquelles l’absence de débouchés politiques clairement identifiés. La balle est dans le camp des partis authentiquement de gauche , au prix, souvent, d’une véritable métamorphose.

23 juillet 2021 at 6:25 1 commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 257 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

juillet 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Catégories

Pages

Pages