Archive for 12 novembre 2021

  « EUROPE DE LA SANTÉ »: PEUT (BEAUCOUP) MIEUX FAIRE !


Tandis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que « l’Europe est à nouveau à l’épicentre de la pandémie », mais souligne qu’ « aujourd’hui , nous en savons plus et que nous pouvons en faire plus », où en est « l’Union européenne pour la santé » (UE4HEALTH) dont l’idée fut lancée en mai 2020 par la Présidente de la Commission, suite à une initiative franco-allemande ? 
Sur la base de l’expérience affligeante du « chacun pour soi » au début de la crise sanitaire, il s’agissait d’obtenir des Etats membres -jaloux de leurs prérogatives en la matière- qu’ils acceptent d’assumer en commun quelques missions essentielles comme : la constitution de réserves stratégiques de fournitures médicales disponibles à un coût abordable , la formation de professionnels de la santé déployables dans toute l’UE, le renforcement de la surveillance des menaces sanitaires, l’amélioration des systèmes de santé afin d’améliorer l’accès aux soins, un surcroît de recherche sur les maladies transmissibles …et bien d’autres tâches à plus long terme.
Bref, il fallait se donner, ensemble, les moyens d’être plus réactifs et plus efficaces face aux futures crises sanitaires.
Cette louable ambition se heurta tout d’abord au mur de l’argent. Il y eut une bataille homérique sur le budget à accorder à ce nouveau programme : la Commission proposait de l’ordre de 10 milliards d’euros pour les 7  prochaines années, les gouvernements ne voulaient lâcher qu’ 1,7 milliard ! Le Parlement européen arracha de haute lutte un compromis à 5,1 milliards pour la période 2021-2027. Un montant qui, bien que plus de 10 fois supérieur au budget-santé européen des 7 dernières années, reste évidemment insuffisant…
L’autre critique récurrente que s’attire l’UE, dans ce domaine comme dans d’autres, tient à son fonctionnement.
Ainsi, 19 organisations européennes de santé viennent-elles de se plaindre du manque de transparence de la toute nouvelle « Autorité de préparation et de réaction aux urgences sanitaires » (HERA, lancée en septembre dernier). Celle-ci doit œuvrer pour « l’intérêt public », axer la recherche sur les « besoins de santé publique » et être exemplaire dans l’action pour « un accès équitable et abordable aux outils médicaux », plaident ces acteurs de la société civile, qui appellent à un « débat démocratique et participatif » associant institutions et citoyens (1).
Cette action salutaire intervient quelques semaines après un précédent conflit entre quatre grandes ONG de la santé et la Commission européenne, qui leur avait coupé les subventions de fonctionnement, avant de se rétracter. 
Après ce démarrage chaotique, souhaitons que « l’Europe de la santé » émerge enfin concrètement ! L’actualité nous rappelle combien nous en avons besoin.

———-(1) Euractiv ( 3/11/2021 )

12 novembre 2021 at 6:52 Laisser un commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 254 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives

Catégories

Pages

Pages