L’UE SE DOTE D’UN BUDGET DE GUERRE… « POUR LA PAIX »

22 avril 2021 at 6:22 Laisser un commentaire



Vous en souvenez-vous ? En septembre dernier, face à l’extrême gravité de la crise sanitaire et économique qui frappait -et frappe toujours- l’humanité tout entière, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, avait solennellement engagé « la communauté internationale à redoubler d’efforts pour qu’un cessez-le-feu mondial devienne une réalité d’ici la fin de l’année (2020) ».  

Dans cet esprit, 2021 avait été proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU « Année internationale de la paix ».
 C’est cette période-là que l’Union européenne a choisie pour créer (le 22 mars dernier) un nouveau Fonds appelé : « Facilité européenne pour la paix » et doté (dans l’immédiat) de 5 milliards d’euros pour les sept prochaines années. Cette somme est notamment destinée à « fournir des équipements militaires, renforcer les infrastructures et apporter un soutien, à la demande de pays tiers » (1).

Cette mesure a suscité des inquiétudes de la part de plusieurs Etats membres et entraîné de nombreuses critiques des députés européens. Mais il n’y a pas, là, de quoi gêner les promoteurs de cette « Facilité » !  En effet, ce Fonds sera alimenté par les seuls Etats membres qui entendent participer à ces opérations de financement d’armes : il se passeront des boudeurs. En outre, ces versements se feront directement des Etats vers le Fonds, sans passer par le budget européen . Or, qui dit « hors budget » dit « hors contrôle parlementaire ». Exit l’éventuel obstacle du Parlement européen. 

Jusqu’ici, il existait déjà un dispositif de ce type pour couvrir les dépenses liées au déploiement des missions de l’UE elle-même à l’étranger : c’est en particulier le cas des six opérations militaires en cours en Méditerranée, en République centrafricaine, au Mali, en Somalie et en Bosnie-Herzégovine . Désormais, ce nouveau mécanisme permettra -souligne l’UE en recourant à un euphémisme non dénué de cynisme- d’ « élargir sa portée géographique ». Autrement dit, de financer l’armement de « partenaires » extérieurs, et ce « n’importe où dans le monde »…

Cette initiative à rebours du besoin pressant de pacification des relations internationales n’est pas digne d’une Union européenne si fière de ses « valeurs » ! Nous nous reconnaissons, a contrario, dans cette vérité très actuelle lancée au monde dès le lendemain de la Seconde guerre mondiale par l’un des artisans de la création de l’UNESCO, le poète américain Archibald MacLeish : « La paix est bien plus que l’absence de guerre. La paix est positive, non négative. C’est une manière de vivre ensemble qui exclut la guerre, plutôt qu’une période sans guerre durant laquelle les peuples s’efforcent de vivre ensemble » (2).

———(1) Cité par le site « Euractiv » (24/3/2021)
———(2) Voir Chloé Maurel : « Les grands discours à l’UNESCO, de 1945 à nos jours » (Editions du Croquant, 2021)

Entry filed under: Francis Wurtz.

HOMMAGE À ROLAND WEYL « PLAN DE RELANCE » DE L’UE : POURQUOI CETTE LENTEUR ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 256 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives

Catégories

Pages

Pages


%d blogueurs aiment cette page :