Archive for 2 septembre 2021

L’ESPRIT DE COOPÉRATION PLÉBISCITÉ PAR L’OPINION



Il y a (quand même) quelque chose de rassurant dans le chaos actuel des relations internationales : à savoir le fait que, dans tous les pays où la question lui est posée, l’opinion publique plébiscite l’esprit de coopération. C’est ce qui ressort d’une enquête menée dans 24 pays auprès de 22 000 citoyennes et citoyens. Pas moins de 86% des personnes interrogées expriment la conviction que la coopération internationale est « indispensable à la création d’un avenir meilleur et plus durable pour tous » (1). 
Il faudrait d’ailleurs, et de plus en plus, parler de « coopération mondiale », tant le niveau atteint par l’interdépendance à l’échelle de la planète tend à rendre illusoires les « solutions » aux grands enjeux limitées à un groupe de pays, dès lors qu’elles négligent voire méprisent le reste de l’humanité. La multiplication des catastrophes dites « naturelles » et des crises sanitaires, tant au Nord qu’au Sud, sont la rançon du refus de reconnaitre que « Nous ne sommes plus seuls au monde » (Bertrand Badie), et d’en tirer les conséquences en pratiquant des coopérations réellement mondiales pour la gestion des biens communs de l’humanité. 
Ces derniers ne se limitent pas aux ressources naturelles. Il convient d’y intégrer notamment les connaissances scientifiques aujourd’hui trop souvent soumises à la « gouvernance » des grands intérêts économiques et financiers. Il est significatif que, dans le méga-sondage évoqué plus haut, le domaine où l’essor des coopérations apparaît particulièrement « crucial » aux yeux de 56% des sondés, est le partage du savoir. Et pour cause : les inégalités en la matière entre régions du monde sont particulièrement discriminantes et entraînent des conséquences en cascade. 
Qu’en est-il, à présent, des espoirs de ces mêmes personnes de voir réalisées leurs aspirations à « un avenir meilleur et plus durable pour tous » grâce  aux coopérations ? Si moins d’un tiers des personnes interrogées se déclarent optimistes quant à la capacité de la communauté internationale de lutter efficacement contre le changement climatique, une majorité absolue d’entre elles est confiante dans les progrès réalisés au cours des dix années à venir en matière de diversité et de tolérance dans le monde.
Cet optimisme peut surprendre, tant il tranche avec le regain dramatique de manifestations de repli et d’intolérance observé dans maintes occasions. En fait, il nous rappelle fort opportunément qu’une majorité de nos contemporains croient en l’action solidaire, pour peu que les sirènes du nationalisme et du cynisme individualiste ou communautariste ne viennent pas les manipuler pour les diviser. L’actualité nous en fournit une belle illustration : face à la tragédie humaine en cours en Afghanistan, 54% des Français se sont spontanément déclarés en faveur de l’accueil de réfugiés de ce pays, déclenchant immédiatement les contrefeux que l’on sait .
L’altérité, la solidarité, l’esprit de coopération : un même combat. 

———–(1) Enquête effectuée par YouGov en vue de la prochaine Exposition universelle (Dubaï : octobre 2021-mars 2022), dont les résultats viennent d’être dévoilés par le site Euractiv.

2 septembre 2021 at 11:17 Laisser un commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 257 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives

Catégories

Pages

Pages