Archive for 11 novembre 2022

UNE  BOUFFÉE  D’OXYGÈNE  DE  LA  GAUCHE  EUROPÉENNE

On a connu des temps plus cléments pour « le peuple de gauche » en Europe. Tandis que la récession menace la zone euro, sur fond d’inflation galopante, les propositions d’action contre les profiteurs de la crise énergétique et autres spéculateurs sur le prix des matières premières, notamment alimentaires, sont, pour l’essentiel, ignorées. La guerre fait rage aux portes de l’Union européenne sans que n’y émerge la moindre tentative de médiation, au contraire. Lauréate, il y a dix ans, du Prix Nobel de la Paix, l’Union européenne, loin de mettre en garde contre la folle course aux armements des Etats membres -Allemagne en tête !- , se militarise elle-même. Les « post-fascistes » au pouvoir à Rome sont banalisés à Bruxelles comme dans toutes les capitales. Depuis les  ultra-conservateurs polonais jusqu’aux sociaux-démocrates suédois, la chasse aux migrants devient la norme dans l’UE. Quant à l’alerte de l’Organisation météorologique mondiale, constatant que le continent connaît un réchauffement climatique deux fois plus élevé que la moyenne mondiale, elle ne semble guère émouvoir les décideurs européens…

C’est dans ce contexte insoutenable que vient de se tenir (du 21 au 23 octobre dernier)  à Athènes le « Forum progressiste européen »,  un rendez-vous annuel , initié et coordonné par Pierre Laurent, sénateur communiste de Paris. Un événement qui mérite qu’on s’y arrête. Ces journées viennent ainsi de réunir pas moins de 350 participants et participantes représentant tout le spectre progressiste européen, qu’il s’agisse de sa dimension politique, syndicale ou ONG. Des interlocuteurs proches de beaucoup d’entre nous, comme Alexis Tsipras ou le Secrétaire général du parti AKEL de Chypre ou encore des élus NUPES au Parlement européen y ont côtoyé des élus verts européens dont le Vice-président de leur groupe ; des élus socialistes parmi lesquels l’ex-Chef de file social-démocrate allemand au Parlement européen, mais aussi des responsables syndicaux dont la No 2 de la Confédération syndicale européenne, des chercheurs des fondations respectives des trois grandes familles de la gauche européenne, ou des animateurs et animatrices de la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN, lauréate du Prix Nobel de la Paix en 2017). Pour sa part, la très emblématique Présidente du Sinn Fein irlandais, Mary-Lou Mc Donald, a apporté son témoignage dans un message-vidéo, etc…La teneur des échanges -sur les enjeux sociaux, écologiques, féministes, comme sur ceux de la sécurité humaine et de la paix- fut à l’aune de cette représentation, large et de qualité : ils furent souvent convergents, parfois divergents, toujours constructifs. 

Il ne faut naturellement pas faire dire à cette initiative plus que ce qu’elle représente : une hirondelle ne fait pas le printemps. Convenons cependant que ce type de rencontre et de confrontation progressistes nous offre une bouffée d’oxygène bienvenue pour amplifier notre engagement. 

11 novembre 2022 at 7:56 Laisser un commentaire


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 5 278 autres abonnés

Chronique européenne dans l’Humanité Dimanche

Intervention au Parlement européen (vidéo)

GUE/NGL : vidéo

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Commentaires récents

Gourmel Michel dans HOMMAGE À MIKHAÏL GORBATCHEV 
Joel ALLAIN dans HOMMAGE À MIKHAÏL GORBATCHEV 
Frison Annie dans CÉRÉALES D’UKRAINE : GAR…
Frison Annie dans UKRAINE : « GAGNER LA GUERRE »…
michel muller dans LA SUPPRESSION DU CORPS DIPLOM…

Archives

Catégories

Pages

Pages